Montigny-les-Arsures

Ajouter au carnet de voyage
1 place de la Mairie
39600 MONTIGNY LES ARSURES

à propos

Capitale du cépage du trousseau, Montigny est un village bâti en amphithéâtre sur le versant occidental du Jura.

  

Du haut de la colline où il est assis, la vue se porte, du côté du nord-ouest, jusqu'au mont Roland, et du côté de l'ouest, par-delà le cours de la Saône. Egalement éloigné de la température sévère des hautes montagnes et de l'humidité des contrées basses, il résume, grâce à cette position intermédiaire, les avantages des climats tempérés. C'est de ces caractéristiques climatologiques et géologiques que son vin a puisé sa renommée.

La commune de Montigny s'étend sur quelques 1 063 ha dont 585 ha de bois. Elle est le plus grand village viticole du Jura avec 200 ha exploités par les vignerons de Montigny en AOC sur le territoire d'Arbois et Côtes du Jura, ainsi que 2,57 ha d'autres vins. 

  

   

La Tour du Zouave Coco 

   

En 1870, après la défaite d'Héricourt, l'armée de l'Est se repliait en Suisse, ne livrant plus que des combats d'arrière-garde. Le 25 janvier 1871, à deux kilomètres d'Arbois, un petit groupe de francs-tireurs se heurta à un peloton de reconnaissance prussienne, formé d'un demi bataillon. Par un tir de harcèlement, les français, tout en se repliant sur Montigny, retardèrent l'ennemi en l'obligeant à se déployer. Au bruit de l'engagement, le zouave Coco, isolé depuis la veille dans le village, se posta alors sur le « tertre circulaire haut de trois à quatre mètres, vêtu de murs de pierres sèches et couronnés d'une étroite terrasse qui domine le vallon d'Arbois et le couloir des Arsures ». De là, il vit arriver le détachement ennemi qu'il réussit à tenir en respect jusqu'à l'épuisement de ses munitions

  

 

Le viaduc de Montigny-les-Arsures est un des monuments symboliques du village.

 

Il a été construit grâce à l'intervention de plusieurs personnages qui ont compté dans l'histoire régionale du 19ème siècle. Monsieur de Grimaldi, directeur des Salines de l'Est est à l'origine de la ligne Dole - Salins ouverte dès 1857. Cet embranchement est destiné à desservir les établissements d'Arc-et-Senans et de Salins-les-Bains.

 

L'ouvrage entièrement en courbe de 480 m de rayon a une longueur de 230 m et une hauteur de 28 m. Il comporte 11 arches de 15 m d'ouverture et permet le passage d'une double voie. La ligne Mouchard - Pontarlier, alors à voie unique, est inaugurée le 15 novembre 1862. Elle est mise à double voie en 1900. Cette artère franco-suisse est parcourue par de nombreux express internationaux dont le plus célèbre est le Simplon-Orient-Express surnommé " le roi des trains, le train des rois ".

  

Remise à voie unique après de longs travaux, la ligne est électrifiée en 1958 et dotée d'un équipement qui en fait la plus moderne du monde. Depuis 1984, les grands express internationaux sont remplacés par le TGV. Le viaduc de Montigny voit circuler de nombreux prototypes et les trains de réception des machines neuves sortant des ateliers Alstom de Belfort.

   

 

Château de Chavannes

 

Actuellement rénové, le château est dans le quartier Saint-Laurent. Il se compose de plusieurs corps de bâtiments, d'une tourelle élégante, d'un beau parc. La chapelle de Saint-Laurent qui fut bénite de nouveau en 1700, faisait partie du château. L'entrée du château s'orne d'une très belle grille en fer forgé, les fenêtres mariées de grilles en encorbellement rappellent le temps où la Franche-Comté était espagnole.

 

 

Château de Montigny

  

Guy Arménier n'édifia pas un véritable château féodal avec donjon, mais une maison forte comprenant quatre tours isolées avec pont levis et fossés destinés à conduire de l'eau. Ces fossés devaient avoir huit pieds de haut et quatre pieds de large.

Malgré de nombreuses dégradations et pillages qui ont eu lieu au cours des siècles : le dernier datant de l'occupation allemande de 1940 (le château abritait alors la Komendatur) certaines parties architecturales du château sont remarquables.

On note : la charpente en chêne de la toiture, couverte de "loses" (pierres volcaniques), côté sud, la chapelle du château ainsi que de magnifiques caves.