BERSAILLIN

Agréablement située au pied d'un coteau chargé de vignes que couronnent l'église dont il ne reste que la chapelle seigneuriale, «chapelle Sainte Anne».
Construite en 1785, elle abrite dans sa chapelle, le tombeau des gisants, mausolée en marbre blanc tiré des carrières de Saint Lothain (Jura), représentant étendus sur un lit de parade Adrien de Vaudrey et Anne de Vuillafans, son épouse.